Le p’tit conseil de Michel

Les frelons asiatiques sont toujours bien présents, et apparemment affamés, pendant les éclaircies j’ai pu en observer quelques uns lors de leurs manœuvres d’approche. Les abeilles sortent de moins en moins mais les frelons s’aventurent sans peur à l’intérieur des ruches; il faut absolument réduire l’entrée, refermer les portiques métalliques et autres pour réduire le passage à trois ou quatre abeilles, pour les portiques Niko, le pontage devrait être suffisant pour les empêcher d’entrer . Les pièges fonctionnent bien, chaque jour plusieurs frelons y sont capturés, bière brune ,sirop de cassis  et vin blanc pour l’instant cela fonctionne ne pas placer les pièges trop loin des ruches, 1,50m-2,00m de hauteur. Si vous n’avez pas de portique à vos ruches, il suffit de mettre un morceau de bois ou autre à gauche et à droite et laisser le passage central libre si votre colonie est centrée, ou de décaler l’obstacle si votre colonie est positionnée à gauche ou à droite dans la ruche.

A bientôt et bonne semaine à tous.

1er novembre 2021-11-05   

*** FRELONS ASIATIQUES – A DIFFUSER MASSIVEMENT *** 

NEUTRALISATION PRISE EN CHARGE PAR LE SPW JUSQU’AU 31.12.2021

Introduit accidentellement près de Bordeaux en 2004, le frelon asiatique (Vespa velutina) est un insecte invasif qui a déjà colonisé plus de la moitié du territoire français.  

ENNEMI N° 1 de nos abeilles, il progresse vers le nord au rythme de 100km par an.  

Il est bien établi aujourd’hui en Wallonie où on en observe de manière principale dans les Provinces de Hainaut, Namur et Brabant Wallon.  

Témoin de sa présence ? Ne perdez pas de temps, signalez-le immédiatement !  

Sa neutralisation dont les coûts sont intégralement pris en charge par le SPW est effectuée par AB PROKILL sur les Provinces du Hainaut, Brabant Wallon, Namur et de Liège. 

Il est nécessaire de transmettre un mail à (une photo du nid est idéale) : 

invasives@spw.wallonie.be 

Bonjour à tous, Le p’tit mot d’ octobre 2021

Une bonne nouvelle pour terminer l’été, les abeilles ,depuis une dizaine de jours rentrent énormément de pollen, principalement de couleur jaunâtre, les clématites des haies terminent leur floraison et les lierres en sont à leur début .Les colonies sont encore très peuplées, nos abeilles d’été sont encore très actives, car peut sollicitée durant la période estivale.Un peu de pollen mauve pour ceux qui ont de la phacélie près de leur ruches, pollen gris pour la bourache, des  pelotes grasses et brunes  de  propolis.

Une nouvelle peu rassurante, dimanche et lundi dernier, premiers frelons asiatiques devant mes ruches, les premiers cette année.

En surveillance à 3-4 mètres face à mes ruches, (avec mon vêtement) , l’on aperçoit un moment donné un point jaune et noire intense qui prend position près d’une ruche, ils ne sont pas craintifs, on peut les approcher à 30-40cm et paf un coup net de raquette de badminton ils sont coupé en deux. Depuis lundi plus rien j’en ai éliminé une douzaine, dans les pièges sucrés rien , la saison étant en retard je pense que les colonies sont seulement en train de se développer maintenant et ont besoin de viande, en l’occurrence des nos abeilles.

Temps d’attente devant les ruches si vous avez des frelons dans votre environnement 10 15 minutes, le temps qu’ils fassent l’aller retour au nid.

Une autre mauvaise nouvelle , j’ai vérifié mes hausses rentrées comme chaque année, et beaucoup de cadres ont été attaqués par les larves de teignes, principalement les cadres avec  des cellules contenant du pollen, les larves sont occupées à se transformer en chrysalide , ce qui veut dire qu’une seconde génération va bientôt voir le jour.

Cette situation est due je pense au fait que beaucoup de cadres de hausse n’ont pas été occupés par les  abeilles et que les papillons avaient déjà pondu avant de stoker les hausses;

prenez un peu de temps pour vérifier ceux-ci , il serait dommage de devoir tout refondre le printemps prochain.

Terminer au plus vite le nourrissage pour replacer correctement les isolations  , les températures nocturnes et diurnes ne resteront plus clémentes fort longtemps.

Nos abeilles ont eu faim toute la saison estivale, il serait bon de vérifier les cadres de nourriture présent au sein des colonies après le nourrissage.

Michel Hanuise.

%d blogueurs aiment cette page :